Un album de mariage comme d’une édition d’art

12 avril 2019

Bonjour à tous,

Aujourd’hui je ne peux résister à l’envie de partager avec vous la réception de mes nouveaux albums destinés (principalement mais pas exclusivement) aux mariages.
Cela fait plusieurs mois que je recherche un nouveau produit à proposer à mes mariés. Quelque chose qui me plaise, qui me ressemble ainsi qu’à mon travail et qui propose quelque chose d’exclusif.
J’ai beaucoup cherché sans parvenir à réellement trouver. Je travaillais déjà avec une marque italienne, dont les produits ne me semblaient plus coller avec mon style et mon approche de la photographie, ainsi qu’avec mes envies en terme de style et de matières. C’est alors qu’il m’ont proposé une nouvelle collection. Elle avait tardé à voir le jour car elle posait un défi technique en termes d’impression.

Je vous propose de sortir d’un classique album de mariage qui vous raconte la journée afin d’en extraire l’essence et le plus beau. Ce nouvel album se présente sous la forme d’un cahier d’artistes, composé d’une série de « véritables » tirages d’art reliés. L’idée est donc de revenir à l’essentiel, que cela soit quant au choix des images mais également au regard du design et des matériaux.
Cet album se veut intemporel, artisanal et un poil vintage. Il s’accorde d’ailleurs à merveille avec mon outil de travail, le Leica MP »éditionSafari »:)
Le premier contact visuel et sensuel se fait avec la grande couverture en cuir qui le protège. Un cuir »etrusco » de Toscane doublé de suédine.
Le corps de l’album est, quant à lui composé de deux couvertures rigides avec toile de lin et d’un cahier de tirages d’art sur du papier Amalfi.
Ce papier 100% coton est confectionné dans la ville d’Amalfi en Italie, dans la tradition d’un papier ancien ce qui lui confère ce que l’on appelle une »main »exceptionnelle de douceur et de matière ainsi que des bords bruts. C’est ce qui a d’ailleurs posé un défi technique d’impression. Le résultat tactile comme visuel est incomparable. L’impression est également superbe avec un forte densité des ombres, une profondeur de l’image exceptionnelle et une grande précision malgré l’aspect très irrégulier du papier. Enfin le cahier est assemblé par une reliure japonaise réalisée à la main.
J’espère que ces albums vous plairont autant qu’ils me plaisent car ce sont de véritables oeuvres d’art artisanal à eux seuls.

 

Share on FacebookTweet about this on TwitterPin on Pinterest